Un temps directeur d’école, Haim Ginott distribuait en chaque début d’année un petit texte aux enseignants qu’il dirigeait (la citation qui suit est empruntée au site d’E. Charmeux ) :

« Cher professeur, je suis un survivant des camps de concentration.

Mes yeux ont vu ce qu’aucun homme ne devrait voir : des chambres à gaz construites par des ingénieurs instruits, des enfants empoisonnés par des médecins éduqués, des nourrisson tués par des infirmières qualifiées et entraînées, des femmes et des bébés exécutés et brûlés par des diplômés de collèges et d’universités. Je me méfie donc de l’enseignement.

Ma requête est la suivante : aidez nos élèves à devenir des êtres humains. Vos efforts ne doivent jamais produire des monstres éduqués, des psychopathes qualifiés, des Eichmann instruits. La lecture, l’écriture, l’arithmétique ne sont importantes que si elles servent à rendre nos enfants plus humains ».

Extrait de l’article : ENSEIGNER ET ÉDUQUER SELON HAIM GINOTT, sur les Vendredis Intellos

Publicités