Article où il est question de rituel du soir, de livre pour bébé et de Thaïlande.

En général (sauf quand dents, rhume, besoin de câlin, siestes mal gérées… et encore tout un tas de raisons), notre fille enchaîne 12h de dodo d’affilée. Ca, c’est le côté sympa. Parce qu’avant, il faut qu’elle s’endorme !

Pour ça, nous avons mis en place fin décembre un nouveau rituel du soir.

Rituel du soir

Le rituel du soir est un enchaînement de gestes/moments répétés chaque soir. L’enfant, son corps savent ainsi ce qui les attend ensuite.

Comme une amie me l’a expliqué : pas besoin que le rituel soit compliqué. Biberon avec papa, bisou de maman et au dodo : cette routine a longtemps suffit. Puis Petite Fleur s’est mise à réclamer des câlins et la présence de môman la nuit. Nous avons donc ajouté un temps calme et une pause câlin, occasion d’enfin lui lire une histoire du soir.

Ze rituel chez nous c’est : pyjama, rdv dans la chambre avec les parents, surpyj’, biberon et histoire (pendant ce temps elle est libre de se promener dans sa chambre ou de se coller à nous pour un câlin), câlin dans les bras de papa et maman, bisous au doudou, à elle et au lit ! Un mois après, elle nous tend son doudou et réclame d’être déposée dans son lit. 8 min montre en main, pyjama non inclus.

Chuuut… Berceuse thaïlandaise

Encore falla9782081609006_1_75it-il dénicher le livre adapté à son âge et au soir. Élément déterminant dans le choix : qu’il nous plaise, puisque c’est nous qui le lisons et relisons chaque soir.

Sur les bons conseils de l’excellente librairie Pages d’Encre, nous avons pris « Chuuut – Berceuse thaïlandaise« , de Minfong Ho et Holly Meade.

C’est un album grand format, paru en 1998 chez Père Castor Flammarion, avec des illustrations pleine page aux couleurs douces.

On y rencontre une maman qui met son bébé au lit, et demande aux animaux de se taire pour le laisser dormir. A chaque animal, le même dialogue se répète.

Allons bon, mais qui fait ce bruit ? […] « Djiid Dijjid » Un gros mulot gris en train de croquer du riz.

Chut, chut, mulot, pas si fort, Tu sais bien que bébé dort.

Chut,  chut, mulot, moins de bruit, mon bébé s’est endormi.

Un à un, chaque animal va se taire et la nuit retrouver son calme.

Les + de « Chuuut – Berceuse thaïlandaise« 

  • Le rythme. Chaque rencontre avec les animaux est construite de la même façon : qui fait ce bruit, le bruit de l’animal, le nom de l’animal, puis le refrain « chut chut… ». Ces répétitions sont idéales pour donner un rythme doux à la lecture. Il ne manque qu’un air de musique (que je ne suis pas assez douée pour trouver) pour chantonner l’histoire comme une berceuse.
  • Bel album grand format avec des illustrations pleine page.
  • On aime ou pas les illustrations. Je ne pensais pas que ma fille reconnaîtrait le bébé (qui fait la java en arrière-plan) et les animaux. Mais si ! Donc dessins validés.
Image issue de l’excellent blog http://lilablogue.over-blog.com/chuuut-de-minfong-ho-et-holly-meade
  • Les animaux apostrophés vont du buffle au lézard. le livre présente un bestiaire qui nous change des habituels lapins et moutons croisés dans (les jeux de) la journée. Vous y apprendrez le bruit que font le moustique, le lézard (!), le chat, le mulot, la grenouille, le gibbon, la truie, le canard, le buffle et l’éléphant (difficile à faire l’éléphant, je vous préviens). + 1 pour la nouveauté, et + 1 pour le vocabulaire.
  • La Thaïlande, pays d’où sa marraine a ramené de belles photos mais pas que.

Les – de « Chuuut – Berceuse thaïlandaise« 

  • Le bébé ne dort pas mais joue en arrière-plan, puis l’album s’achève sur une image du bébé dans son lit yeux grands ouverts. Est-ce que ça ne risque pas d’envoyer un message contradictoire ? Ou bien je me pose trop de questions ? Notre parade : lui montrer le bébé éveillé dans son lit en soulignant qu’il est prêt à dormir.
  • Pages qui se collent avec le lait jaillissant du biberon agité en tous sens, pages froissées par un bébé trop pressé de voir la Gogouille et le Roumpa. M’enfin, c’est pas de la faute du livre ça. C’est juste pour expliquer pourquoi je n’ai pas pris mon exemplaire en photo.
Qui donc bondit près du puits ? Une grenouille molle qui fait des cabrioles.

 

Je me souviens avoir longtemps cherché des exemples de rituel du soir, au début, pour m’inspirer et me rassurer. Et vous, avez-vous un rituel du soir efficace ? 

Publicités