Lire une histoire aux enfants le soir augmente leurs chances de réussite scolaire.

C’est que constatait fin 2011 une étude de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), sur la question : « Réussite scolaire : comment les parents peuvent aider leurs enfants ? »

L’histoire du soir est importante notamment dans les premières années de scolarisation. L’écart constaté entre deux élèves équivaudrait à 6 mois d’école.

Edit après 1 an de « bébé en vrai » : ouais, faudrait déjà que les livres ne la surexcitent pas ! Elle adore, elle tape dessus, tourne les pages dans un sens, dans l’autre… Mais au moins elle aime ça !

<

p style= »text-align:center; »>

Publicités