C’est un bout de tissu de 4 m (ou plus !) de long pour enrouler l’enfant et le maintenir contre son ventre, son dos ou sa hanche. Un porte-bébé à l’ancienne en fait. Comme le porte-bébé, l’écharpe laisse les mains libres et bébé au contact des parents.

Pour en savoir plus : un article sur Graine de curieux très clair, et la chronique marrante L’écharpe de portage pour les nuls, by Les Mamans Testent. Ou alors, tu peux lire la suite, là en-dessous.

Pourquoi que l’écharpe de portage c’est bien d’après mon avis à moi

– Elle est utilisée depuis des siècles. C’est que ça ne doit pas si mal marcher.

  • Position naturelle : bébé repose sur les fesses et les cuisses, et non les parties génitales, ses jambes ne pendent pas, le dos est tenu. Il est presque en position fœtale !
  • Contact : le portage en écharpe satisfait le besoin de contact, rassure et sécurise bébé. Il entend, voit, touche et sent celui qui le porte. En gros, ça équivaut à un câlin constant.

  • Portages variés selon l’âge du bébé et les besoins des parents.  Le poids de bébé est mieux réparti. Le portage évolue avec l’âge de l’enfant.

  • Facile à transporter et à ranger, même dans le sac à main Encore faut-il que je range, hein !

  • Le bébé n’est pas à hauteur des pots d’échappement. Je n’ai pas arrêté de fumer pour que mon enfant respire les gaz d’échappement dès qu’on sort prendre l’air ! D’accord, y a des poussettes super hautes, c’est vrai.

  • Bonus quand on allaite : discrétion

Pourquoi que ça a pas l’air d’être la panacée quand même 

  • Compliquée à mettre. La PMI et l’association BAO proposent des ateliers sur Amiens.
  • Difficile de mettre un manteau par-dessus en hiver. Et les vêtements de portage coûtent une fortune ! On peut opter pour un poncho cousu maison !

  • Coûte cher (de 45 à 90 € en moyenne). Exceptée quand on la trouve à 18 € en braderie… et qu’on la revend au même prix 3 ans après !

  • Peut-on se passer de poussette ? Oui. Mais en fait c’est bien quand même.

    Me souviens d’une bonne femme avec sa poussette qui m’a lancé, le premier jour des soldes au Printemps à Lille, : « quelle idée d’emmener un chien ! » L’avantage du chien est que les gens se poussent devant moi et que je ne leur roule pas dessus, moi, et qu’on ne prend pas 10 m2 à nous deux. Avec la poussette, on a peur de rentrer dans les gens, on n’a pas les mains libres, on ne voit pas son enfant, on doit jongler avec les trottoirs penchés, les soubresauts sur les pavés et les marches, zigzaguer entre les crottes de chien, etc. Mais la poussette a d’autres avantages, c’est vrai.

    Les sites pour apprendre à porter :

    – l’arbre à bébés : des exemples de portage, avec explications pas à pas

    – http://echarpes.ouvaton.org, également avec exemples et tutos en photos

    Publicités