Une synthèse de l’article beaucoup plus complet « Les 4 stades du travail et de l’accouchement » du site Naître et Grandir. J’ai juste repris les informations que je n’avais pas ailleurs, afin d’avoir sous la main un topo des grandes étapes (d’ailleurs, je n’ai gardé que les 3 premiers stades)

Stade 1 du travail

  • Commence quand les contractions se font sentir ou au moment de la rupture des membranes.
  • Se termine lorsque le col de l’utérus est complètement effacé (aminci) et dilaté (ouvert) Soit 10 cm
  • Stade le plus long. Durée moyenne 7 à 16h. Varie avec activité de la mère pendant le travail, les positions utilisées, poids du bébé, etc. Premier accouchement : moyenne de 12,5 heures.

Le stade 1 comporte 3 phases : la phase de latence, la phase active et la phase de transition.

Stade 1 : la phase de latence

Les contractions peuvent être de faible intensité et ressembler à un mal de dos, à une douleur dans l’aine ou à des crampes menstruelles intermittentes.

Contractions toutes les 5 à 30 minutes. Durent de 30 à 45 secondes. Durant cette phase, le col peut se dilater (s’ouvrir) jusqu’à 3 cm.

Stade 1 : la phase active

Contractions toutes les 3 à 5 minutes. Durent de 40 à 70 secondes. Col atteint 7 cm. Dure environ de 3 à 6 heures.

  • Les contractions deviennent plus longues, plus rapprochées et plus douloureuses. Vous ressentez le besoin d’arrêter de marcher ou de parler durant les contractions.
  • La rupture des membranes risque de survenir durant cette phase.
  • Certaines femmes ressentent le besoin de se retirer dans leur bulle, tandis que d’autres désirent un contact visuel, physique (massage, main dans la main, soutien lors des changements de position) durant les contractions.

Stade 1 : la phase de transition

Dure de 20 à 40 minutes. Contractions toutes les 2 à 3 minutes et durent de 45 à 90 secondes. Autant le col peut ne se dilater que d’un cm par heure au début, autant il peut passer de 7 à 10 en une heure.

Phase la plus courte, mais la plus difficile.

  • Il est fort probable que vous ayez l’impression qu’il n’y a aucune interruption entre les contractions.
  • Vous pourriez ressentir des bouffées de chaleur tout en ayant froid aux mains et aux pieds.
  • Vous pourriez avoir des nausées et des vomissements.
  • Essayez de vous encourager en vous félicitant de braver une contraction à la fois. Rappelez-vous qu’à chaque contraction, votre bébé se rapproche de vous.
  • Concentrez-vous sur vos respirations et prenez un rythme de respiration qui vous convient

Stade 2 : descente et naissance du bébé

Commence au moment de la dilatation complète du col et se termine à la naissance du bébé. Contractions toutes les 2 à 5 minutes et durent de 60 à 90 secondes. Peut durer jusque 3 heures. 3 phases :

Stade 2 : 1re phase

Commence quand le col de l’utérus est complètement dilaté et se termine avec l’envie pressante de pousser.

Stade 2 : 2e phase

Fin avec la sortie de la tête du bébé. Après chaque contraction, le bébé recule un peu jusqu’à ce que la prochaine contraction le pousse davantage.

Stade 2 : 3e phase

Début à la sortie de la tête du bébé et fin à la naissance du bébé. Vous devez pousser à chaque contraction. Votre périnée se gonfle et votre peau s’étire. Cela cause une sensation de brûlure, souvent appelée « anneau de feu », qui ne dure que quelques secondes.

Stade 3 : l’expulsion du placenta

Après la naissance du bébé, l’utérus se contracte et le placenta commence à se décoller. Il est possible qu’on vous demande de pousser quelques fois pour faciliter l’expulsion du placenta. Cette expulsion devrait être complétée dans les 30 minutes suivant la naissance du bébé.

Version archi résumée en vidéo :

Publicités